mardi 25 décembre 2018

La course au mouton sauvage


La vie du narrateur, jeune cadre publicitaire à Tokyo, n'a rien d'exceptionnel. Jusqu'au jour où, pour avoir utilisé une photographie où figure un mouton d'une espèce rare, il est approché par une puissante organisation d'extrême droite. Le voici contraint de retrouver l'animal – doué, il est vrai, de pouvoirs extraordinaires. Comme toujours chez Murakami, le réel repose sur des fondations délicieusement instables...

La course au mouton sauvage
Titre original : 羊をめぐる冒険
Auteur : Haruki Murakami
Traduction : Patrick De Vos
Édition : Points
Dépôt légal : septembre 2002
I.S.B.N. 978-2-02-056228-7

Cet auteur est parfaitement génial. Il a ce pouvoir de mettre ses mots en images, ou ses images en mots, selon. Je ne suis jamais allé au Japon, pourtant quand son personnage se ballade, vit, je vois parfaitement les lieux, il n'y a pourtant pas tant de descriptions que ça, ou du moins, elles ne mangent pas le rythme de l'histoire. Un rythme qui est très important, on sent de suite que l'auteur est un fan de musique, le rythme se découpe comme un morceau, ce qui ajoute à la facilité de lecture quand on aime soi-même la musique. Maintenant que la réalisation a été louée, passons à l'histoire. Une histoire presque banale menée de main de maître. Avec ses sourires, et ses pas sourires du tout. L'échelle d'émotions est immense. Tout y passe, l'amour, la joie, la tristesse, la colère, l'ennui, c'est tellement prenant comme écriture, on vit vraiment cette histoire qui n'est pas si banale tant elle est géniale. C'est du très grand. Et la fin est tout simplement sublime. À tel point que plutôt que de commencer avec un autre bouquin direct comme je fais d'habitude, bah je pense qu'il va me falloir un moment.

Batman/Superman 1 Mondes à part


Batman/Superman 1 Mondes à part
Scénario : Steve Rude
Dessin : Dave Gibbons
Encrage : Karl Kesel
Couleur :  Steve Oliff
Traduction : Janine Bharucha
Édition : Comics USA
Dépôt légal : octobre 1990
I.S.B.N. 2-87695-133-9

Le premier tome d'une trilogie mythique. L'histoire est simple, mais bonne, élégante, prenante, le dessin est vieux mais efficace. J'aime beaucoup ce premier tome. À lire.

Zombillénium 4 La fille de l'air


Ici, on embauche... pour l'éternité.

Zombillénium 4 La fille de l'air
Scénario : Arthur de Pins
Dessin : Arthur de Pins
Couleur :  Arthur de Pins
Édition : Dupuis
Dépôt légal : novembre 2018
I.S.B.N. 978-2-8001-6106-8

Je me dois de dire une chose désagréable pour commencer, comme ça après, je serai débarrassé et je pourrai faire les louanges de ce tome qui est grandiose. Mais avec le temps que met ce monsieur entre chaque tome (d'accord, il fait plein d'autres trucs à côté, d'accord il doit avoir un planning pas mal chargé vu toutes les séries/projets qu'il a) il pourrait en mettre plus. J'ai lu cet album en 20 minutes, en prenant le temps d'admirer le dessin superbe, en m'époustouflant pour l'histoire excellente et le rebondissement trop cool. Mais c'est tellement court. Quel dommage. En dehors de ça, c'est génial, il faut avoir cette série!!



Garfield 12 Fainéant et gourmand

Garfield 12 Fainéant et gourmand
Scénario : Jim Davis
Dessin : Jim Davis
Couleur :  Jim Davis
Traduction : Anthéa Shackleton
Édition : Dargaud
Dépôt légal : novembre 1997
I.S.B.N. 2-205-03994-6

Rien de tel un soir de réveillon, avant de dormir, que de se taper une bonne bd bien pourrie. Je ne suis toujours pas fan de Garfield, je trouve toujours ça très mauvais et très répétitif et je ne comprends toujours pas son succès.