lundi 24 décembre 2018

Les affranchis


Jimmy, Tommy et Henry ont pas mal de points communs : ils portent de beaux costumes, gagnent beaucoup d'argent, aiment les femmes séduisantes... Ce sont des "affranchis" : ils ont le privilège d'appartenir à l'une des plus célèbres familles new-yorkaises, la Mafia. Mais ne vous fiez pas à leurs apparentes bonnes manières : il suffit d'une étincelle, parfois, pour déclencher le carnage...

Les affranchis
Titre original : Goodfellas
Réalisation : Martin Scorsese
Scénario : Nicholas Pileggi, Martin Scorsese
Musique : Harry Nilsson
Durée : 2h 26min
Sortie : septembre 1990
Avec Ray Liotta, Robert De Niro, Joe Pesci, Lorraine Bracco, Paul Sorvino, Frank Sivero, Tony Darrow, Mike Starr, Frank Vincent, Chuck Low, Frank DiLeo, Henny Youngman, Gina Mastrogiacomo, Catherine Scorsese, Charles Scorsese, Suzanne Shepherd, Debi Mazar, Margo Winkler, Welker White, Jerry Vale, Julie Garfield, Christopher Serrone, Elaine Kagan, Beau Starr, Kevin Corrigan, Michael Imperioli, Robbie Vinton, Johnny Williams, Daniel P. Conte, Tony Conforti, Frank Pellegrino, Ronald Maccone, Tony Sirico, Joe D'Onofrio, Illeana Douglas, Susan Varon, Clem Caserta, Samuel L. Jackson, Edward McDonald, Edward Hayes, Tony Lip, Peter Cicale, Anthony Powers, Vincent Pastore, Vincent Gallo, Peter Onorati, Tobin Bell

C'est un grand classique. Un de ces films qui font la part belle aux gangsters, même si ça tourne pas tellement bien pour eux. L'histoire est connue, elle est excellente, les acteurs sont parfaits, et en plus, comme le dirait mon ami, c'est une superbe description du dur métier de facteur. Un petit chef d'œuvre que je ne me lasse pas de voir.

Klaw intégrale 1


Tous les adolescents sont uniques, mais Ange Tomassini l'est encore davantage! Et cela lui fait peur. À chaque fois qu'il est en danger, un mystérieux homme-tigre vient le tirer d'affaire. Comment expliquer autrement que ses camarades et professeurs le craignent tellement...? Encore faudrait-il qu'Ange se pose les bonnes questions, à commencer par celle-ci : pourquoi le fils d'un simple vendeur de poisson est-il flanqué en permanence d'un garde du corps...?

Klaw intégrale 1
Scénario : Antoine Ozanam
Dessin : Joël Jurion
Couleur :  Joël Jurion, Yoann Guillé
Édition : Le Lombard
Dépôt légal : novembre 2018
I.S.B.N. 978-2-8036-7543-2

J'adore. Je me suis fait un petit cadeau de Noël un peu en avance, j'ai pas attendu demain pour le lire, et quel plaisir à lire. Nous avons ici les trois premiers tomes de la série Klaw. Je ne connaissais cette série que par ses superbes couvertures, je n'avais jamais lu. Quelle erreur!! En effet, l'histoire est très bonne, dans le premier tome, il y a quelques petites ellipses malheureuses mais il me semble que c'est parce que l'aventure a évolué pas mal entre l'idée qu'avait l'auteur à la base et ce qu'elle est devenue en cours de réalisation. Changements heureux puisque c'est une histoire très prenante, assez classique, mais élégante et bien rythmée. Le dessin est superbe, rien à dire, les personnages sont beaux et les actions sont violentes comme il faut. J'ai beaucoup aimé cet album, et il me tarde vraiment de pouvoir lire la suite (dans un soucis de joliesse de bibliothèque, je suis obligé d'attendre la prochaine intégrale maintenant, et c'est les boules, mais tant pis, j'attendrai).