mercredi 12 juin 2013

DMZ 13

Alors que New York entame sa guérison, la réalité politique du terrain ne tarde pas à remettre du plomb dans la tête de ses habitants. Matty observe une foule autrefois inaudible retrouver la parole, mais qu’adviendra-t-il de cet élan populaire? Manhattan sombrera-t-elle dans le chaos et l’anarchie ou la somme des volontés individuelles permettra-t-elle l’émergence d’une nouvelle nation new-yorkaise?

DMZ 13 Les cinq nations de New York
Scénario de Brian Wood
Dessin de Riccardo Burchielli
Couleurs de Jeromy N. Cox
Traduction de Thomas Davier
Édité chez Urban Comics
en mai 2013
I.S.B.N. 978-2-3657-7220-4



Tout d’abord, je me dois d’expliquer pourquoi cette entorse à la routine de ce blog. En effet, ce n’est pas du tout le moment de lire du comics, normalement, c’est le tour du manga (et le monde découvre qu’il y a un ordre et découvre mon côté vieux réac routinier). Mais Pierre M., collègue que j’appellerai Véronique par soucis de respect de vie privée, suit cette série et a réclamé que je le lise pour que nous puissions échanger sur cet album grandiose. En effet, il est grandiose, c’est la conclusion de cette série qui est donc formidable. Il y a eu quelques longueurs, mais c’est génial. Et cette fin est la fin parfaite, celle qui est la cerise sur le gâteau, c’est le bouquet final, et quel bouquet, quelle pointe de génie. Une série à lire, vraiment, fonces-y tête baissée lecteur, c’est génial, tout simplement génial.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire