dimanche 5 août 2018

Nico


Nico est un bon père de famille. Droit et intègre. Il en est de même au boulot : il fait son job. Nico est flic. Et quand il découvre que ses collègues de la CIA trempent dans une affaire de trafic de drogue aux ramifications internationales, il ne peut se résoudre à fermer les yeux. Nico a fait le Vietnam et il en est revenu : désormais, plus rien ni personne n'aura raison de lui. Et il ira jusqu'au bout, quelles qu'en soient les conséquences...

Nico
Titre original : Above the law
Réalisation : Andrew Davis
Scénario : Andrew Davis, Steven Seagal, Steven Pressfield, Ronald Shusett
Musique : David Frank
Durée : 1h 39min
Sortie : avril 1988
Avec Steven Seagal, Pam Grier, Henry Silva, Ron Dean, Daniel Faraldo, Sharon Stone, Miguel Nino, Nicholas Kusenko, Joe Greco, Michael Rooker

Il me semble qu'il s'agit du premier film avec monsieur Seagal. Il est génial ce film. Le héros seul contre les puissants, avec ses 3 potes qui défendent les pauvres gens, les victimes. Il fait passer son devoir avant tout et ça le rend noble. C'est un peu ridicule, comme le résumé, mais c'est très efficace, et ça fait plaisir de revoir Steven Seagal jeune qui fait lui-même ses bagarres. J'aime beaucoup ce film, très divertissant, stupide, reposant. C'est du bon!!

Mon voisin Totoro


Deux petites filles, Mei et Satsuki, quittent la ville pour s’installer à la campagne avec leur père. Tout les émerveille : la nature, les animaux... et leurs nouveaux voisins! Elles découvrent en effet l’existence de créatures merveilleuses, les TOTORO, drôles de personnages au ventre rebondi. Accompagnées de ces gardiens de la forêt, elles vont découvrir des passages secrets dans des arbres géants, voler en «Chat-Bus» et faire pousser des graines magiques... Mon voisin Totoro est une véritable bouffée d’air frais qui ravira tous ceux qui ont gardé leur âme d’enfant!

Mon voisin Totoro
Titre original : となりのトトロ
Réalisation : Hayao Miyazaki
Scénario : Haya Miyazaki
Musique : Joe Hisaishi
Durée : 1h 26min
Sortie : avril 1988
Avec Chika Sakamoto, Noriko Hidaka, Shigesato Itoi, Sumi Shimamoto, Hitoshi Takagi, Tanie Kitabayashi, Toshiyuki Amagasa

Ce film est sublime. Parfaitement sublime. C'est un grand classique et c'est très mérité parce qu'il n'y a rien à changer là-dedans. Tout est parfait, tout est poésie, tout est découverte et émerveillement. Pour moi, et pour ma fille qui a découvert ce film la semaine dernière et qui le réclame régulièrement, elle le connaît déjà par cœur et c'est une joie pour moi, parce qu'on ne peut pas se lasser de film, c'est impossible. Il faut, bien sûr, pour le voir et l'apprécier, garder une âme d'enfant. Pas une âme d'enfant corrompu par la télé et la société moderne, une âme d'enfant qui rêve, qui s'émerveille en voyant notre monde dégueulasse, qui est capable de rendre ce décor d'apocalypse joli. Mais si on cherche, on doit tous avoir ça quelque part, plus ou moins profond. Ce film, c'est une canne à pêche pour remonter ça. Tout ça pour dire que ce film est génial, magnifique, à voir, revoir et surtout avoir!

Lou Cale the famous 2 Le cadavre scalpé


Lou Cale the famous 2 Le cadavre scalpé
Scénario : Éric Warnauts
Dessin : Éric Warnauts, Raives
Couleur : Raives
Édition : Les humanoïdes associés
Dépôt légal : avril 1990
I.S.B.N. 2.7316.0770.X

C'est une très vieille bande dessinée, c'est très désuet, super mignon. Un photographe qui se trouve être un détective aidant son comparse flic à résoudre des enquêtes "difficiles". Pourquoi les guillemets? Parce que, manque de page, ou de temps ou de connaissance tous les éléments tombent tous cuits dans les mains du Famous. Bien pratique. L'histoire est sympa cela dit, les personnages sont désuets ce qui leur donne un côté un peu rigolo qui leur enlève toute crédibilité (mais j'écris ça parce qu'on est très loin dans le futur, à l'époque, ils étaient peut-être le summum de la classe, qui sait?). C'est un divertissement très agréable (et les expressions utilisées sont géniales tellement c'est passé). J'aime beaucoup.