jeudi 1 mars 2018

Paroles et musique


Margaux souriante et belle, est déterminée à vivre sa vie de jeune femme moderne entre son mari Peter, ses deux enfants et son métier de productrice de spectacle. Mais brusquement la vie de Margaux va changer, lorsque Peter quitte Paris pour retourner aux États-Unis et faire le point sur leur relation. Margaux se réfugie dans son travail et rencontre Jérémy et Michel deux musiciens, amis de longue date et inséparables. Alors que Michel se lie à Corinne, Jérémy va séduire Margaux, mais sa fille Charlotte va prévenir son père...

Paroles et musique
Réalisation : Élie Chouraqui
Scénario : Élie Chouraqui
Musique : Michel Legrand, Gene McDaniels
Durée : 1h 49min
Sortie : décembre 1984
Avec Catherine Deneuve, Christophe Lambert, Richard Anconina, Jacques Perrin, Nick Mancuso, Dayle Haddon, Charlotte Gainsbourg, Franck Ayas, Dominique Lavanant, Nelly Borgeaud, László Szabó, Catherine Carel, Didier Hoffmann, Inigo Lezzi, Julie Ravix, Lionel Rocheman, Yumi Fujimori

C'est mauvais. L'histoire est très classique, pas du tout passionnante, à aucun moment, les acteurs font le boulot (sauf lorsqu'il s'agit de playback, là, on achète pas un instant) mais c'est tellement plat. Et la musique... Quelle horreur... Tous les clichés des années 80 condensées en moins de deux heures. C'est affreux, si ce n'était pour Christophe Lambert, je donnerai ce dvd, mais je le garde, parce que je suis une groupie (et je n'ai pas honte!).

Drôles d'oiseaux


Un enfant trouve un oiseau tombé du nid.
Une métaphore de la liberté.

Drôles d'oiseaux
Auteur : Marie Deschamps
Édition : Comme une Orange
Dépôt légal : janvier 2018
I.S.B.N. 978-2-919703-26-5

Une fois n'est pas coutume, je vais commencer par le dessin. Chaque page est sublime, chaque page a une vie propre, les illustrations sont magnifiques, puissantes, douces, tristes, rigolotes. Tout ça à la fois. Ça donne une histoire que l'on connaît tous, que l'on a tous vécu/laissé passer/raté/désiré, une histoire qui est, comme écrit au dos du livre, une métaphore de la liberté. Une image de la vie telle qu'elle devrait être contre la vie telle qu'elle est. C'est un très beau message que je trouve peut-être un peu désespéré. J'adore.

Nous avons la chance, ma femme, ma fille et moi, de connaître Marie Deschamps. Nous l'avons rencontré l'année dernière lors d'une énième tentative ratée de surprise, le temps d'une journée qui reste gravée dans nos mémoires, et depuis, elle, son mari et son fils ne nous quittent plus, ils font partie de ces gens qui laissent une marque indélébile (rien à voir avec le tatouage de ma femme). Nous suivons son travail avec intérêt et amour et admiration. Quand hier Lou a reçu ce livre avec ce mot sublime dedans, ça a été une surprise des plus jolies, merci encore Marie!!