jeudi 8 février 2018

Légitime violence

Au cours d’un hold-up dans une gare, deux jeunes gangsters tuent plusieurs personnes. Au cours du carnage, Martin Modot perd toute sa famille. Désespéré, il n’a plus qu’une idée : retrouver les coupables. Mais la seule chose dont il se souvient, c’est une jeune femme criant à ses côtés. Alors que l’enquête piétine, Martin est contacté par un certain Miller, président fanatique d’un groupe d’autodéfense, qui lui permet de retrouver Lucie Kasler, la jeune femme de la gare. Embarqué dans une affaire qui le dépasse, manipulé par les uns et les autres, témoin d’un étrange hold-up, Martin va devoir défendre sa vie les armes à la main...

Légitime violence
Réalisation : Serge Leroy
Scénario : Patrick Laurent, Jean-Patrick Manchette
Musique : Jean-Marie Sénia
Durée : 1h 35min
Sortie : septembre 1982
Avec Claude Brasseur, Véronique Genest, Christophe Lambert, Thierry Lhermitte, Roger Planchon, Michel Aumont, Plastic Bertrand, Pierre Michaël, Francis Lemarque, Christian Bouillette, Mireille Delcroix, François Clavier, Francis Frappat, Arlette Gilbert, Valérie Kaprisky, André Valardy, Dominique Besnehard, Jean-Marie Lemaire, Michel Tugot-Doris, Dominique Valadie, Elodie Warnod, Pierre Aknine, Serge Bourrier, Pierre Fabien, Jacqueline Guénin, Sonia Laroze, Sophie Ladmiral, Mado Maurin, Éric Métayer, Jean-Pierre Moreux, Joseph Niambi, Claude Tessier, Lucienne Troka, Mimi Young


En 1982, j'avais -2 ans. Du coup, je ne sais pas si ce film était une révolution en matière d'intrigue ou si c'était déjà tout super cliché et prévisible. Aujourd'hui, c'est super cliché et prévisible, avec en plus une grosse dose de kitsch. Ça reste sympa, presque un film d'action, des musiques immondes, des personnages super fadasses, des rebondissements de balles mouillées, et, pour moi, la découverte que Véronique Genest a un point commun avec Christian Bale, elle zozote!! Je me moque je me moque, mais j'ai quand même passé un bon moment devant ce film qui n'est pas si pourri et plutôt divertissant. Et puis y a Christophe Lambert dedans donc c'est forcément génial!

Mickey Maltese La ballade de la souris salée

Mickey Maltese La ballade de la souris salée
Scénario : Bruno Enna
Dessin : Giorgio Cavazzano, Alessandro Zemolin
Édition : Glénat
Dépôt légal : janvier 2018
I.S.B.N. 978-2-344-02745-5/001


De nouveau un superbe livre pour cette collection qui me plaît de plus en plus. D'un point de vue purement esthétique, c'est une belle collection, chaque livre étant un objet sublime. Celui-ci est dédié aux fans de Corto Maltese, parce que c'est presque du copié/collé, mais très efficace. J'apprécie l'œuvre d'Hugo Pratt (sans en être un grand fan pour autant), et cet hommage en est un excellent selon moi. L'histoire est fidèle à l'originale avec les petites points Mickey Mouse plus ou moins élégantes, mais toujours rigolotes, le dessin est sublime. C'est un très bel album, je l'apprécie beaucoup. Même si je sais que les détracteurs du marin ne l'aiment pas, je le conseille malgré tout.