dimanche 19 mars 2017

Justice League of America 1

Superman, Batman, Wonder Woman, Aquaman, Green Lantern, Flash, le Limier Martien... Ce sont les plus grands super-héros de la Terre, ceux vers qui le monde entier se tourne lorsque des dangers extraterrestres ou surnaturels menacent son existence. Ensemble, ils forment la Ligue de Justice, et leur première mission les oppose à une équipe concurrente, désireuse de résoudre tous les maux de l'humanité : de la famine à la maladie... mais à quel prix?

Justice League of America 1 Le nouvel ordre mondial
Scénario : Grant Morrison, Mark Waid, Fabian Nicieza, Mark Millar
Dessin : Howard Porter, Oscar Jimenez, Jeff Johnson, Darick Robertson, Don Hillsman
Encrage : John Dell, Ken Branch, Chip Wallace, Hanibal Rodriguez, Jon Holdredge
Couleur : Pat Garrahy, Tom McCraw
Traduction : Jean-Marc Lainé et Jérémy Manesse
Édition : Urban Comics
Dépôt légal : janvier 2017
I.S.B.N. 979-1-0268-1088-9


Cet album est bon, il est prenant, bien écrit, mal dessiné. C'est bien écrit alors que toutes les idées sont excessivement mauvaises. Par là, j'entends qu'elles sont tellement kitsch, que même les fans de kitsch trouveraient ça désuet. C'est une horreur, on se croirait dans la mauvaise période du comics. Ceci étant grandement accentué par le dessin vieux. Oui, vieux, on voit bien que c'est assez récent, mais le style est tellement moche et dépassé que c'est ridicule. Et ben malgré tout ça, j'ai trouvé cet album super prenant, et très bien fait. Contradictoire? Adressez-vous à mon cerveau gauche, le droit est occupé, je n'explique pas pourquoi j'ai tellement apprécié cette lecture alors que rien est bon. Je ne sais vraiment pas, toujours est-il que voilà, j'ai été pris, et j'ai vraiment aimé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire