dimanche 23 octobre 2016

Justice League 4

J'onn Jonzz, Green Arrow, Catwoman, Katana, Stargirl... ne sont pas les plus grands héros que la Terre et l'Univers aient portés, ils sont surtout les plus dangereux! Quelles sont leurs missions? Qui tire les ficelles de cette équipe de justiciers si particulière? Et pourront-ils mettre de côté leurs différends pour affronter la menace de la Société Secrète?

Justice League 4 La Ligue de Justice d'Amérique
Scénario : Geoff Johns, Matt Kindt
Dessin : David Finch, Brett Booth, Scott Clark
Manuel Garcia, Andres Guinaldo
Encrage : David Beaty, Richard Friend, Norman Rapmund, Raul Fernadez, Walden Wong, Robin Riggs
Couleurs : Sonia Oback, Andrew Dalhouse, Jeff Chang, Jeromy N. Cox, Gabe Eltaeb, Nathan Eyring, Pete Pantazis, Wil Quintana
Traduction : Edmond Tourriol
Édition : Urban Comics
Dépôt légal : juin 2014
I.S.B.N. 978-2-3657-7360-7



Nous découvrons dans cet album la Ligue de Justice d'Amérique qui est un des incroyablement nombreux groupes de supers montés par Amanda Waller. Je ne comprends pas comment ce personnage puisse prendre autant d'importance dans l'univers DC. Elle est super fadasse, hyper prévisible, pleine d'incohérence, et pourtant, elle est décrite comme le méchant ultime qui travaille pour les gentils. C'est le personnage Marvel ultime. Je ne sais pas s'ils ont son équivalent chez eux, mais si ce n'est pas le cas, c'est dommage, parce que c'est typiquement le genre de personnage dont ils auraient besoin. Par contre, chez DC Comics, elle fait tâche. Et je n'aime pas trop qu'elle devienne la pièce maîtresse de tant de séries. Ce tome reste bon, mais toujours trop Marvel à mon goût.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire