dimanche 1 novembre 2015

Prophetic Scourge - Corrupt karmic invigilators

Mes frères me manquent. Ça fait longtemps qu'on ne s'est pas retrouvé tous les trois pour boire un coup, faire des blagues, jouer au basket, à la pala, peu importe. Et ils me manquent ces deux couillons. Du coup, je me suis rappelé que j'ai deux cd de l'un d'eux pour lesquels je n'ai pas écrit de billet, je les ai écoutés déjà, mais rien noté, du coup voilà. Alors ce n'est plus vraiment d'actualité, je ne sais plus de quand ils datent, mais en voilà l'un d'eux. Il s'agit du groupe Prophetic Scourge. C'est plus ou moins la suite de Scars on Murmansk (je me demande ce que deviennent P et C d'ailleurs, je les aimais bien eux, j'aimerai bien passer une soirée avec eux, ce serait cool), c'est le même style, pas les mêmes musiciens, si ce n'est mon frère et le batteur et c'est excellent. Voici leur facebook pour ceux qui ont facebook et ici, c'est un live.


1 The Magus (Man holds his Gods in his mind) Ça commence assez lourdement, une grosse voix, du gros son, et BAM, ça démarre en charcutage de portée et de rythme. C'est très Black ou Death Metal (pour être honnête je ne connais pas vraiment la différence). Très efficace, ce qu'il faut où il faut. Je n'aime pas trop le mixage, ça manque de clarté à mon sens, mais je crois que c'est tout l'intérêt du truc. La musique est énorme, les voix sont géniales. Chapeau.

2 The Witchfinder (Until your flesh departs) C'est du très lourd, j'aime énormément, ça fait tellement de bien d'écouter ce genre de musique bestiale, violente, lourde. C'est tout ce que j'aime, ça me rappelle mes jeunes années durant lesquelles je hurlais dans un micro (pas que je compare ce que j'ai fait avec ça, c'est un tout autre niveau) et ça me manque beaucoup. C'est un peu le problème avec ce genre de musique, ça donne envie de s'y remettre, heureusement, je n'ai aucun contact pour ça là où je suis. Mais si un jour mon frangin me demande d'enregistrer un truc comme ça avec lui, ce serait un bonheur.

3 The Martyr (A trial on a field of shadows) - avec Lady Mary de The Infinite Spirals - J'ai essayé de trouver une page de The Infinite Spirals afin de voir un peu ce qu'ils font, ce que c'est et qui est Lady Mary, mais je n'ai rien trouvé, ce sera donc un mystère. Je ne sais pas ce que fait Lady Mary, du chant? Guitare? Batterie? Basse? Trombone? Clarinette? Accordéon? Je ne sais pas. J'imagine que c'est une voix, mais comment dire? Un morceau excellent cela dit, j'aime cette musique parce que c'est très sombre et très rageux, pile la musique qui me parle, qui me plaît.

4 The God-King (Awaiting the gift of Osiris) C'est très fort, je ne comprends pas les paroles, mais la musique colle parfaitement au titre. C'est très noble (toujours avec cette violence incroyable qui donne envie de hurler et de se jeter dans un groupe de gens) et puissant. J'aime énormément. Et je fais un peu attention à la batterie, et je me dis "ouah, balèze le type". Le petit solo qui va bien pour montrer que c'est pas parce qu'on est lourd qu'on a les doigts rouillés. Génial.


5 The Cultist (The rise of the great Lord Chtulhu) La vidéo est l'enregistrement des voix, avec le mixe, ce n'est pas le son brute (ce qui est dommage, je voudrais bien écouter la version pas retravaillée) et c'est bon. Cette chanson est probablement ma préférée, elle est excellente, le paroxysme de tout, voix, guitares, batterie, c'est vraiment génial. J'adore et le conseille vivement à tous les amateurs.
ERRATUM : Les voix que l'on entend sont bien celles enregistrées lors du tournage de la vidéo. En une prise. Bravo donc à "l'autre andouille" parce que c'est une sacrée performance, presque aussi bonne que la tapisserie derrière.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire