lundi 27 février 2012

Grégoire Moulin contre l'humanité

Depuis tout petit, Grégoire Moulin (maladroit et stressé façon Woody Allen) s’est toujours plus intéressé aux femmes qu’au football. Il va le payer! Très très amoureux d’une jeune femme (Odile), Grégoire lui a donné rendez-vous à 20 heures précises dans un café nommé «Le Penalty». Mauvaise pioche! Ce soir c’est la finale de la Coupe de France!!! La course poursuite délirante et effrénée de Grégoire à travers un Paris surchauffé. Une cascade de catastrophes et de personnages plus azimutés les uns que les autres dans une comédie totalement loufoque, 100% rire!

Grégoire Moulin contre l’humanité
Un film d’Artus de Penguern
Avec Artus de Penguern, Pascale Arbillot, Didier Bénureau, Serge Riaboukine, Clovis Cornillac, Antoine Duléry, Élisabeth Vitali, Frédéric Sauzay et Claude Guyonnet
Musique de Benoît Pimont
Sortie en octobre 2001
1h30min


En effet, c’est drôle. C’est typiquement le genre de gag que je trouve nul, le genre d’humour qui me plaît pas du tout, mais là, c’est drôle pour de vrai. Allez savoir. Ce film m’a toujours fait marrer, tant il y a 8 ans, quand nous l’avons vu pour la première fois avec mes frères, que ce soir. C’est bête, une succession de pas de bol tellement exagéré que c’en est ridicule, le tout joué par un casting somme toute assez efficace. Ouais, c’est bon, c’est drôle, et c’est toujours agréable de voir des films bêtes. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire