mercredi 29 février 2012

Barney et la note bleue

Barney et la note bleue
Scénario de Philippe Paringaux
Dessin et couleurs de Loustal
Édité chez Casterman
en janvier 1994
I.S.B.N. 2-203-38814-5


Je n’avais pas ressenti la grande baffe lors de la première lecture. En fait, cette histoire est sombre, une histoire simple de musicien qui finit mal, comme toutes les histoires de musicien (ou presque). C’est super élégamment raconté, les dessins sont super entraînants. On ressent vraiment le blues (et ça n’a rien à voir avec le fait que je n’écoute que ça depuis quelques temps) même s’il s’agit de jazz. J’aime énormément.


Je n’ai pas vu cet auteur, non non, cette dédicace est un cadeau de monsieur Laclau-Lacrouts. Je l’en remercie grandement. Non seulement parce que la bande dessinée est sublime, mais parce que la dédicace l’est aussi, et parce qu’il est excessivement rare qu’on m’offre un album que je n’ai déjà, ou qui me plaise comme celle-ci me plait. Je ne saurais jamais s’il s’agit d’un coup de chance ou si ce monsieur savait, mais en tout cas, le choix était excellent. Une nouvelle fois merci donc.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire